SanSim en vacances

Buenos Aires : Les ferias

Les samedis et dimanches, bon nombre de gens prennent d’assaut les diverses ferias qui se déroulent un peu partout dans la ville. Il s’agit de foires où des artisans se regroupent afin d’étaler et offrir le fruit de leur travail. Certains d’entre eux proposent des trucs extrêmement originaux et artistiques alors que d’autres donnent dans le kitsch et le kétaine. J’adore flâner dans ces carrefours décontractés où se mêlent Porteños et touristes dans une ambiance festive.
Feria de Mataderos
Cette foire de l’artisanat et des traditions populaires argentines est de loin celle que je préfère. Dans un premier temps, il y a l’aire où s’activent les artisans et où j’ai déniché des créations ravissantes. Plus loin, il y a une foule de petits kiosques servant de typiques mets argentins (locro, choripan, humita, empanada, etc.). Et au milieu de tout ça, divers groupes musicaux défilent sur la scène en offrant au public de la musique folklorique toute la journée. Sur la rue, des danseurs au sourire contagieux improvisent une piste de danse et s’agitent joyeusement au rythme de la zamba (complètement différente de la samba brésilienne), du flamenco et du chamamé. Certains d’entre eux portent le costume de gaucho. D’autres passent et se mettent à danser, comme ça. Il y a des jeunes. Il y a des vieux. Il y a cet habitué de la fête qui compte 102 printemps à ce qu’on nous a raconté. L’aspect musical rend cette feria flamboyante et lui vaut un caractère distinct.



Feria de San Telmo
La Feria de San Telmo est certainement la plus gigantesque et la plus diversifiée. On y vend beaucoup de bijoux, des vêtements, des antiquités, des écriteaux en bois, des lainages, des masques, des tissus, des objets de collection et des tasses à mate évidemment. Outre son grand nombre d’exposants, elle compte maints amuseurs de foule de même que des couples dansant le tango, ce qui en fait un lieu des plus divertissant.


 

Feria de la Recoleta
Beaucoup plus calme que la précédente, la Feria de la Recoleta est très charmante. Il faut absolument goûter à ses jus de fruits frais. C’est le rendez-vous également des peintres et des diseuses de bonne aventure.

Feria de Belgrano et quartier chinois
La Feria de Belgrano est un endroit familial et moins connu que ses consœurs préalablement décrites. Nous nous y sommes présentés par une journée où le temps était maussade et il y avait très peu d’exposants. Je présume que ça doit être plus vivant lors de journées ensoleillées. Non loin de là, se trouve un minuscule quartier chinois qui consiste essentiellement en une rue bordée de quelques restaurants, épiceries et boutiques.

Puerto de frutos, Tigre
C’est en compagnie de Dolores, Federico et du petit Tomás que nous avons visité cet endroit. Je me permets de tricher un peu en inscrivant le Puertos de frutos à la liste, car il se situe dans une banlieue au nord à environ une heure de Buenos Aires : Tigre. Malgré son nom, on y retrouve très peu de fruits. C’est plutôt un havre pour le décorateur en vous. Si vous cherchez un meuble ou un accessoire pour la maison, c’est l’endroit où aller. Inutile de vous dire que si j’habitais dans le coin, j’y ferais certainement une razzia afin de meubler ma demeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *