SanSim en vacances

Bienvenue au Japon : Fukuoka

C’est à bord d’un traversier depuis Busan en Corée du Sud que nous avons pris la direction du Japon. Destination première : Fukuoka dans le Kyūshū, île où nous passerons les prochaines semaines. À peine débarqués, on sent que ça bouge et que c’est plus touristique : en une journée à Fukuoka, nous avons vu plus d’occidentaux que dans la Corée entière. Les individus nous paraissent moins homogènes qu’en Corée, tant dans leur physionomie que dans leur look sauf en ce qui concerne les salarymen, ces jeunes cadres vêtus d’un costume noir et d’une chemise blanche. Nous avons noté que les Fukuokais font non seulement de belles files bien droites pour monter dans les autobus mais également sur les rames de métro. Les piétons respectent rigoureusement les feux de circulation qui mettent un temps fou avant de tourner au vert. En ce qui nous concerne, nous devons redoubler de prudence en traversant la rue car les voitures circulent sur la voie de gauche et ce, même si le Japon n’a jamais été une colonie britannique.

Métro – Fukuoka

Nous avions loué un petit studio dans Tenjin, un quartier animé de la ville. Nous trouvions agréable de passer ces quelques jours dans un appartement et nous en avons profité pour se concocter un petit souper pour la première fois depuis notre départ de Montréal. Nous avons ainsi pu constater qu’il y a de gros supermarchés. Nous nous sommes gavés de champignons car la diversité est très large et les prix dérisoires. Si on retrouvait en Corée les couvertures et les planchers chauffants, ici c’est le fessier qu’on tient bien au chaud sur le siège de toilette. Mais en plus du siège chauffant, toute une panoplie de boutons aux fonctions indéchiffrables est disponible et ma première tentative fut d’arroser tout le mur faisant face à la toilette en appuyant sur un bouton au hasard😲. Bon, faudra étudier un peu les symboles. À deux pas de notre logement se trouvait le parc Ohori, endroit très sympathique pour se balader et faire quelques pas de course.

Encore une fois, nous avons beaucoup marché dans Fukuoka, cette ville contenant un nombre impressionnant de centres commerciaux. Et comme petite escapade à l’extérieur de la ville, nous avons apprécié la visite de Dazaifu et son sanctuaire bouddhiste.

En route vers Nagasaki, nous avons visité des villages réputés pour leurs poteries. À Karatsu, le château haut perché était fermé et à Arita, le temps était moche, les rues désertes et plusieurs boutiques étaient fermées. Bref, un peu décevant. En passant, dans toutes les gares jusqu’à maintenant on retrouve des casiers payants où il est possible de laisser ses bagages. Vraiment pratique!

Poterie – Karatsu

6 reflexions sur “Bienvenue au Japon : Fukuoka

  1. Sébastien Nault

    Salut Simon ! Drôle de hasard, j’étais à Tokyo deux semaines du 20 mars au 2 avril. J’ai fait visiter la ville à mes parents. Je suis même revenu avec un washlet et plein de souvenirs du Daiso, le Dollarama japonais. Les cerisiers fleurissaient et les gens célébraient le hanami. C’est fantastique. J’ai profité de la visite guidé au palais impériale, faut se présenter avant 9h30 pour avoir le laissez-passer. Je suis allé voir un Kabuki au Kabuki-za. Je ne connais pas leur prochaine programmation, mais un transcripteur électronique était dispo. J’ai pris des billets « ouverts » à 15$. Faut faire la ligne le matin devant le Kabuki-za. Je les ai guidé à Kamakura et mon père est allé à Hakone. Profite svp des onsen et des sentō. Il y a aussi des tour de Tokyo en Mario Kart : les départs se font à côté de la Tokyo Tower. Si tu as le temps d’un café, pourquoi ne pas essayer un Cat Café ou un Maid Café?
    Mais bon, à ce que je vois vous êtes rendu déjà loin…
    Amusez-vous !

    1. Simon

      Salut Sébastien.
      Merci pour ton commentaire fort instructif… N’étant pas allé à Tokyo encore, j’ai dû chercher sur le Web pour tout comprendre.
      Alors tu as dû avoir du plaisir aux douanes avec ton washlet! Du style qu’avez-vous à déclarer? Euh… Un siège de toilette! Hehe! 🙂
      Le maid café me semble fort intéressant.
      Le pire dans tout ça, c’est que malgré que nous serons 8 semaines au Japon, nous allons manquer de temps pour tout explorer TOKYO même si nous y serons 8 nuits!
      Arigato Gosaimasu!

  2. Danielle

    Vos articles sont toujours très intéressants: textes pertinents et photos époustouflantes!
    Bonne continuité! Je vous trouve chanceux!

  3. Simon Duquette

    Je confirme le commentaire de Christian pour la toilette; c’est une toilette pour les débutants…
    C’est toujours un réel plaisir de vous lire. Bonne suite.

  4. Christian O.

    J’ai vu qu’il y a des hydrofoils qui mettent 3 heures pour la traversée. C’est ce que vous avez utilisé?
    Pour les toilettes, ce modèle me semble bien simpliste comparativement à certains autres que j’ai vu. Vous pourriez avoir des surprises avec la technique du bouton aléatoire 😉

    Je vous souhaite de belles découvertes au pays du Soleil Levant. Bonne route.

    1. Simon

      Tu as vu juste, c’est bien un hydroptère (merci wikipedia) qui nous a téléporté de la Corée du Sud au Japon. Si je me rappelle bien, on survolait la mer à 70 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *