SanSim en vacances

Kepler Track

Kepler Track est l’une des neuf Great Walks que compte la Nouvelle-Zélande. Tout comme l’Overland Track (Tasmanie, Australie), elle se retrouve très souvent sur le palmarès des plus belles randonnées au monde. C’est donc avec des attentes très élevées que nous sommes partis faire du tramping, terme utilisé en Nouvelle-Zélande pour nommer la randonnée pédestre, sur Kepler Track.

Préparatifs

Côté nourriture, nous avons apporté quelques ajustements par rapport à l’Overland Track :
  • Déjeuner : Muesli et lait en poudre, chocolat chaud et tisane.
  • En rando : GORP (noix, fruits séchés et Pebbles/M&M).
  • Dîner : Tortillas au thon et fromage.
  • Fin d’après-midi : Soupe instantanée.
  • Souper : Pâtes en sachet et pois déshydratés, Shiraz, chocolat Dairy Milk (rhum et raisins).

Jour 1 : Kepler carpark (220 m) – Luxmore Hut (1 085 m)

  • 13,8 km en 3 h 50
  • Généralement nuageux, environ 5 à 10 oC
  • Coucher en refuge
Comme nous dormirons en tente au deuxième jour, nous devons porter tente, matelas de sol, réchaud et combustible. Nos sacs à dos pèsent 12 kg et 19,5 kg. Malgré notre charge supplémentaire par rapport aux autres randonneurs (plus souvent allemands que de toute autre nationalité), nous avançons d’un pas rapide. La première moitié du trajet se fait sur le plat alors que la seconde monte graduellement. Nous sommes un peu désappointés qu’il n’y ait que les vingt dernières minutes du parcours où on marche au-dessus de la ligne des arbres. Toutefois, la déception est rapidement remplacée par le réconfort ressenti lors de notre arrivée au refuge Luxmore qui porte bien son nom. Nous avons fait beaucoup de randonnées et rares sont les abris offrant autant de confort : bons matelas, réchauds au gaz, éviers avec eau potable, toilettes à chasse d’eau, poêle à bois et grandes fenêtres permettant d’admirer un bras du Lac Te Anau coincé entre les montagnes.

Jour 2 : Luxmore Hut (1 085 m) – Iris Burn (497 m)

  • 14,6 km en 6 h 15 (tranquille)
  • Ensoleillé
  • Coucher en tente
Après une froide nuit à l’extérieur mais heureusement très chaude dans nos sacs de couchage, nous déjeunons et dînons sans se hâter pour bien profiter de la chaleur du refuge et ne pas arriver trop tôt à notre emplacement de camping. Dès les premières minutes, une bonne montée nous mène jusqu’au point culminant du tramp, le Mont Luxmore à 1 472 mètres d’altitude. Nous sommes entourés par des sommets enneigés qui brillent sous le radieux soleil. En contrebas, le Lac Te Anau ajoute à la magnificence du paysage. Pendant tout l’après-midi, nous longeons une arête d’où la vue est époustouflante. Pour ma part, c’est ici que la réputation de Kepler Track prend tout son sens. La randonnée se termine par une longue descente en zigzags jusqu’à notre campement.

Jour 3 : Iris Burn (497 m) – Rainbow Reach (220 m)

  • 22 km en 7 h 15 (dont 1 h 15 de dîner)
  • Ensoleillé
  • Coucher en Kakapo!
7 h 30, il fait 2 oC au thermomètre et tout l’intérieur de notre tente est très humide. Le temps de préparer nos sacs à dos, boire un bon chocolat chaud et avaler un muesli et nous voilà sur le sentier. Le fait saillant de cette journée est l’observation d’une dizaine de kéas – perroquets de montagne – dans le secteur de Big Slip. Autrefois très communs sur l’île du Sud, il n’en reste plus que 5 000 aujourd’hui. Parmi toutes les espèces de perroquets, il est le seul à vivre en montagne, d’où son nom. D’un vert foncé au repos, les kéas exposent des teintes orangées lorsqu’ils déploient leurs ailes. Une tonne de clichés plus tard, la marche se déroule essentiellement dans une forêt où la mousse côtoie les fougères. Nous retrouvons avec joie Kakapo qui nous attend patiemment à Rainbow Reach. Première destination, une douche chaude et relaxante suivie de près par un bon moment de détente à déguster des chips sel & vinaigre accompagnés d’une bière fraîche sur le bord du Lac Te Anau.

Conclusion

Finalement, les panoramas de la première et la dernière journée de randonnée sont très jolis mais pas spectaculaires. En revanche, si Dame Nature est de belle humeur lors de la deuxième journée, on peut alors apprécier toute la grandeur des paysages de Kepler Track. Suivez prochainement notre tramp sur une autre Great Walk, Milford Track!

3 reflexions sur “Kepler Track

  1. Christian O.

    J'en étonnerai plus d'un car je serai de peu de mots : Wow!
    J'adore les côté dénudé dans lequel serpente un petit sentier.
    Votre habillement soulève un questionnement : étant du coté austral du globe, vous êtes en été n'est-ce pas? Selon le récit, vous n'êtes pas particulièrement en haute altitude alors, est-ce anormalement froid?

    1. Sandra & Simon

      D'abord, il ne fait pas aussi chaud sur l'île du Sud que sur l'île du Nord (île du Sud seulement jusqu'à maintenant) et même si nous ne sommes pas en haute montagne, nous sommes quand même en montagne et on peut dire que l'automne est commencé. Donc en ce moment, c'est un peu la température que nous avons au Québec fin septembre / début octobre. Mais comme nous remontons vers le nord, le plus froid est derrière nous je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *