SanSim en vacances

La dengue rend dingue

Alors que cela faisait quelques semaines que nous vivions notre petite routine quotidienne à Buenos Aires, voilà que la nouvelle frappe : « Épidémie de fièvre dengue dans le nord de l’Argentine. De nombreux cas ont été recensés dans la province du Chaco et l’épidémie progresse jusqu’à Buenos Aires. »


La fièvre dengue est une maladie causée par un virus qui se contracte lorsqu’un moustique infecté pique un individu. Il n’existe aucun vaccin ni traitement spécifique. En Argentine, la plupart des gens infectés ont développé la forme classique (fièvre élevée, maux de tête, etc.). Quant à la forme hémorragique, plus rare, elle peut être mortelle. Pour s’en prémunir, il faut s’asperger de produit répulsif.

Dans le pays, il est extrêmement difficile d’obtenir de l’information crédible sur la situation et la progression de l’épidémie, ce qui est inconcevable. D’un côté, le gouvernement avance des chiffres (10 000, 20 000 ou 25 000 cas) et de l’autre, des ONG affirment qu’il y en aurait plus de 100 000. Un journal a écrit : « Des pressions du gouvernement, qui a envoyé une circulaire le 29 mars, interdit aux professionnels de la santé de parler de dengue et les encourage à n’y voir que des cas de fièvre ». Incroyable, non! Il y a des têtes qui rouleraient pour moins que ça au Québec.

En ce qui nous concerne, notre plan était de quitter Buenos Aires à la fin avril pour se rendre aux chutes d’Iguazú dans l’extrémité nord-est de l’Argentine où il y avait peu de cas. Nous désirions ensuite nous rendre dans les provinces de Salta et Jujuy au nord-ouest du pays. Comme nous allions à des altitudes relativement élevées, le moustique ne peut y vivre. Il nous fallait par contre traverser le Chaco, la province la plus infectée. Nous avons décidé de suivre ce que nous avions prévu et pour ce qui est de la traversée d’est en ouest du pays, nous avons parcouru 1168 km d’un seul coup, fenêtres fermées, n’arrêtant que pour abreuver Volcancito. Une seule fois, notre véhicule a eu une fumigation préventive par un ghostbuster!


Voilà que nous nous apprêtons à quitter l’Argentine et nous en sommes sortis indemnes. Dans les médias, on n’a en plus que pour la grippe A/H1N1, la fièvre dengue ayant été reléguée aux oubliettes!

Une réflexion au sujet de “La dengue rend dingue

  1. Anonymous

    Donc d'aprés vous la dengue rend fou! Dans quel état on risque de vous retrouver!:-(
    Est-ce que vous buvez toujours du maté?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *