SanSim en vacances

Les missions jésuites

Au XVIIe siècle, des prêtres de la Compagnie de Jésus, les Jésuites, sont venus en Amérique du Sud dans le but d’évangéliser et d’éduquer les peuples indigènes. Ils ont établi 30 colonies Guaraní sur une parcelle de territoires partagée actuellement entre le Brésil, le Paraguay et l’Argentine (essentiellement dans la province de Misiones). On leur enseignait l’agriculture et la nourriture était distribuée équitablement. Pour les Guaraní, les bénéfices étaient tangibles, car les missions leur apportaient la sécurité, la nourriture et la prospérité. À l’apogée de son histoire, soit en 1732, plus de 140 000 Guaraní étaient répartis dans les 30 missions. Par la suite, la couronne d’Espagne a expulsé les Jésuites, car ceux-ci étaient considérés comme une menace sur les nouveaux territoires espagnols. Aujourd’hui, on peut visiter des ruines de ces villages, résultat de diverses guerres datant du XIX siècle.
C’est à San Ignacio Mini que l’on retrouve les ruines les mieux préservées d’Argentine.

La mission Nuestra Señora de Loreto comportait la première presse d’Amérique du Sud de même qu’une importante bibliothèque. Cette mission était l’une des plus importantes, mais elle fut également la plus saccagée.

Les ruines de Santa Ana sont classées Monument provincial depuis 1969, national depuis 1983 et Patrimoine de l’humanité depuis 1984.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *