SanSim en vacances

Les oiseaux néo-zélandais

Voici un aperçu des divers oiseaux que nous avons pu observer en Nouvelle-Zélande. Mes préférés sont le manchot antipode (YEP), le kéa, le rhipidure à collier (fantail) et le tadorne de paradis (paradise duck). Et vous?
Strigops kakapo, kakapo ou perroquet-hibou, Kakapo, le surnom de notre campervan. Je triche un peu ici car il est empaillé celui-là. Son nom est Richard Henry, découvert en 1975 dans le Fjordland alors qu’on pensait l’espèce quasiment éteinte. Il est mort en décembre 2010, possiblement âgé de plus de 80 ans.
Kéa ou Nestor kéa, Kea, Mountain parrot, se trouve dans l’île du Sud. Commun il y a quelques décennies, il n’y en aurait plus que 5 000.
Faucon de la Nouvelle-Zélande, New Zealand falcon, observé du sommet de Breast Peak à plus de 1 500 mètres d’altitude, il est endémique et l’adulte a la tête jaune alors que celle du petit est grise.
Busard de Gould, australasian harrier ou swamp harrier, espèce indigène, il est plus gros que le faucon, plus commun et vole len-te-ment.

Zostérops à dos gris, silvereye.

 

 

Tadorne de paradis ou de Nouvelle-Zélande, paradise shelduck, dimorphisme sexuel évident, le mâle a la tête noire et celle de la femelle est blanche.

Bernache du Canada, Canada goose, et oui, il y en beaucoup en Nouvelle-Zélande.

Bruant jaune, yellowhammer.
Cygne noir, black swan.
Étourneau sansonnet, european starling,
Huîtrier variable, variable oystercatcher.
Rhipidure à collier, New Zealand fantail, endémique, noir, il a la queue qui se déploie et une ligne au cou.
Oie cendrée, feral goose ou greylag goose, les mâles sont entièrement blancs.
Sterne tara, white-fronted tern.
Colin de Californie, california quail.
Aigrette à face blanche, white-faced heron.
Carpophage de Nouvelle-Zélande, New Zealand pigeon, endémique, tête verte, ventre blanc, bec rouge, dos noir et mauve.
Mouette de Buller, black-billed gull.
Mouette scopuline, red-billed gull.
Cormoran varié, pied shag.
Échasse blanche, pied stilt.
Spatule royale, royal spoonbill.
Miro mésange, tomtit, endémique, a la tête noire, le corps jaune et a une ligne blanche au-dessus du bec.
Méliphage tui ou tui cravate-frisée, Tui de Roy, il est vert/noir et a une boule blanche au cou, le bec noir, a une crinière et est endémique.
Miro rubisole, New Zealand robin, il a la tête noire, le ventre blanc, le bec noir et a une tâche jaune sur le bec.
Xénique grimpeur, rifleman, 6g, pas de queue, je l’ai remarqué au début de la Kepler Track.
Hyménolaime bleu, whio ou blue duck.
Méliphage carillonneur, New Zealand bellbird, endémique, le mâle est jaune à tête mauve, la femelle est grise à tête orange.
Canard colvert ou canard mallard, mallard duck, la femelle a une teinte de bleu sur les ailes alors que le mâle a une teinte verte et du roux sur le devant.
Goéland dominicain, southern black-backed gull.
Grand cormoran, black shag.
Pukeko ou poule des marais, natif de Nouvelle-Zélande, d’Australie et de Tasmanie, on peut facilement le confondre avec le Talève takahé, menacé d’extinction.
Grèbe huppé, australasian crested grebe, oiseau à tête rouge blanche et crête noire.
Fuligule de Nouvelle-Zélande, New Zealand scaup.
Moineau domestique, house sparrow.
Pipit de Nouvelle-Zélande, New Zealand pipit.
Vanneau soldat, masked lapwing.
Martin-chasseur sacré, sacred kingfisher ou kotare.
Aigrette d’Australasie, eastern great egret ou white heron.

Foulque macroule, australian coot ou eurasian coot.

Canard musqué, feral muskovy duck.

Martin triste, common myna.

Dindon sauvage, wild turkey.
Pigeon biset, rock pigeon.
Oiseaux non identifiés
Pour en savoir davantage sur les oiseaux néo-zélandais, les sites suivants sont très intéressants :

Une réflexion au sujet de “Les oiseaux néo-zélandais

  1. Christian O.

    Fantastique récolte! Je ne vous connaissais pas un intérêt si marqué pour l'ornithologie monsieur T.
    En ce qui me concerne, j'ai un faible pour le martin-chasseur sacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *