SanSim en vacances

Où sont passées les chutes d’Iguazú?

En parcourant le circuit supérieur et inférieur du Parque Nacional Iguazú en Argentine, une question nous revenait sans cesse à l’esprit : « Mais où sont donc passées les chutes d’Iguazú? ». Voici une comparaison intéressante de ce que nous avons observé (à gauche) et de ce que Aude et Mikaël ont vu lors de leur passage en décembre dernier (à droite). Stupéfiant!



Les cataractes d‘Iguazú (Iguaçu au Brésil), mondialement reconnues pour leur majestueuse beauté, sont constituées de 275 cascades allant jusqu’à 80 mètres de hauteur. Elles furent d’ailleurs l’un des premiers endroits à figurer sur notre itinéraire lors de la planification de notre périple. Elles sont partagées entre le Brésil et le nord-est de l’Argentine. D’ailleurs, Canadiens, sachez que si vous souhaitez visiter le côté brésilien, il vous faut obligatoirement un visa ne serait-ce que pour faire l’aller-retour le même jour. On nous a dit que les douaniers brésiliens sont maintenant très stricts à ce sujet.

Mais pourquoi donc y avait-il si peu d’eau lors de notre passage? Un garde parc nous a expliqué que la rivière brésilienne qui alimente les chutes est entravée par cinq barrages et comme il y a eu peu de précipitations ces dernières semaines, les autorités brésiliennes en ont réduit le débit. Il y avait donc 40% moins d’eau que d’habitude.

Il y a tout de même un côté positif à cela! D’une passerelle surplombant la divine Garganta del Diablo (gorge du diable), nous avons pu admirer la force de l’eau sans craindre de nous faire asperger. Nous y sommes demeurés plus de deux heures tant le spectacle était éblouissant, brillants arcs-en-ciel en prime!

Une réflexion au sujet de “Où sont passées les chutes d’Iguazú?

  1. Julie

    Assez impressionnante la différence entre les photos prises par vos amis et vous! On dirait même que la verdure a su profiter, dans un temps record, de cette diminution de débit!
    Dans l'émission "Rallye autour du monde", les concurents, à la recherche d'un indice, devaient silloner la rivière qui mène aux chutes d'Iguazu à bord d'un bateau qui "volait" sur l'eau tant la vitesse était rapide. Wow! Que c'était beau à tel point qu'il semble difficile d'imaginer la splendeur de ce paysage vu sur place.
    Chanceux!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *