SanSim en vacances

Route australe : Désolation de Chaitén

Yves & Simon, Chaitén, Chili
Au début du mois de mai 2008, le volcan Chaitén s’est brutalement réveillé après un sommeil de plus de 9000 ans.


En quelques heures, il a répandu jusqu’à 2 mètres de poussière volcanique en certains endroits faisant sortir de leur lit les rivières avoisinantes. Il en a résulté d’importantes innondations au village du même nom, Chaitén. Environ 90% du village a été lourdement touché forçant environ 7000 citoyens à fuir sans délai.


Huit mois plus tard, le village est toujours totalement désorganisé. Nous avons pu constater l’ampleur des dégats : maisons détuites, rues encore recouvertes de cendre, cimetière enseveli, etc. Nous avons pu ressentir le grand désarroi qui doit habiter chaque famille affectée.


Aujourd’hui, les experts estiment que les risques sont suffisamment élevés pour forcer une relocalisation définitive de toute la population dans les mois à venir. De toute évidence, c’est la grande désolation dans cette bourgarde.

2 reflexions sur “Route australe : Désolation de Chaitén

  1. Anonymous

    Effectivement, très triste. Ce sujet tombe à point avec le nouveau thème des élèves sur les désastres naturels: les volcans, entre autres…
    Danielle
    xxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *