SanSim en vacances

Routeburn Track

Après avoir foulé les sentiers de Kepler Track et Milford Track, nous n’avions pas planifié faire une des sept autres Great Walks de la Nouvelle-Zélande. Toutefois, Sandra m’a fait une proposition : elle me déposerait au début du sentier de Routeburn Track et viendrait me récupérer à l’arrivée. Ceci implique 32 km de randonnée pour moi et 330 km pour elle et Kakapo. Oui, oui, le trajet est 10 fois plus long en voiture qu’à la marche! Impossible de refuser l’offre!

Key Summit

C’est par une journée où la météo annonce un temps impeccable que j’entame la randonnée avec Sandra. Elle m’accompagne sur un sentier alternatif en début de parcours menant à Key Summit d’où le paysage est splendide. C’est de là que nous empruntons des voies et des moyens de transport différents.

Sentier

Le sentier de Routeburn Track est presqu’entièrement au-dessus de la ligne des arbres. Les points de vue époustouflants sont donc légion. J’alterne entre marche, course, photo et pause GORP. Voyant mon petit sac de taille, des randonneurs lourdement équipés effectuant le parcours en trois jours m’interpellent me demandant si je suis un coureur. Je leur réponds que je fais le sentier en une journée et que ma copine va me récupérer à la fin. On me répond à coup de Good for you ou Fair enough, expressions communes ici pour dire super!

Conical Hill

En milieu de parcours, j’atteins le point culminant du tramp, Harris Saddle à 1 255 mètres. Tiens! Un sentier alternatif propose d’aller plus haut, à Conical Hill perché à 1 515 mètres. Un bref coup d’œil à ma montre me confirme que j’ai suffisamment de temps devant moi pour m’y rendre et me permettre d’être au point de rendrez-vous avec Sandra, en fin de Routeburn Track. Les quelques 2,5 kilomètres supplémentaires très pentus me récompensent d’un panorama exceptionnel! D’un côté, je vois le refuge de Harris Saddle et le chemin parcouru. De l’autre, un lac de montagne vert laissant entrevoir vers où je me dirige. Dans une autre direction, le bout d’un fjord laisse poindre l’océan.

Conclusion

À toute allure, je dévore les derniers kilomètres. J’arrive au Routeburn Shelter à 17 h 25, en même temps que Sandra. Pour les randonneurs effectuant le parcours en trois jours, il faut souhaiter du beau temps pour la deuxième journée. Un gros merci à Sandra de m’avoir offert la possibilité de faire cette randonnée! Sweet as!

Informations pratiques

Équipement léger

  • Chaussures de trail
  • Sac de taille
  • Polar
  • Gortex
  • GORP (noix, fruits séchés et M&M).
  • Chocolat Cadbury à la tire éponge.

Distances et temps

Simon :
  • 5,4 km (1 h 25) : Lake Howden Hut via Key Summit
  • 8,6 km (1 h 45) : Lake MacKenzie
  • 8,1 km (2 h 20) : Harris Saddle
  • 2,5 km (1 h 10) : Conical Hill retour Harris Saddle
  • 3,2 km (0 h 45) : RB Falls Hut
  • 2,3 km (0 h 20) : RB Flats Hut
  • 6,5 km (1 h 15) : RB Shelter
  • Total : 36,5 km en 9 h 00
Sandra :
  • 7 km (1 h 40) : Key Summit à la marche (début de Routeburn Track)
  • 60 km (1 h 20) : Route du début de Routeburn Track jusqu’à Te Anau avec Kakapo et arrêts photos.
  • Pause de 45 minutes à la bibliothèque de Te Anau pour utiliser internet et donner signe de vie à la famille.
  • 195 km (2 h 45) : Route de Te Anau à Frankton et arrêts photos.
  • Pause de 60 minutes à Frankton pour épicerie et donner à boire à Kakapo.
  • 75 km (1 h 30) : Route de Frankton à la fin de la Routeburn Track en passant par Queenstown et Glenorchy et arrêts photos (Wow, Wow et re-Wow!).
  • Total : 7 km de marche & 330 km de route en 9 h 00

3 reflexions sur “Routeburn Track

  1. Anonyme

    Les images sont en effet époustouflantes!
    Simon, y a-t-il plusieurs points de ravitaillement en eau le long du parcours?
    Dani.
    xxx

  2. Nicole Ross

    Coucou Mam Gauthier,
    Une vraie machine ce Simon…
    Mais, à la lecture de vos blogs précédents, je ne saurais passer sous silence mon admiration sur tes performances, non moins prestigieuses, et que j'admire au plus haut point, et que je réalise (en pensées bien sure) à travers toi (vous).
    Alors, chapeau à la gente féminine, et j'ai bien hâte de te (vous) revoir…
    Faites-nous rêver encore,
    Nicole

  3. Christian O.

    Un paysage exceptionnel. Une beauté sauvage inspirante.
    Monsieur T, il semble que la forme vous a suivie dans l'hémisphère sud.
    Et Sandra, un road trip en solitaire chez les kiwis. Quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *