SanSim en vacances

Singapour : Conclusion

Nos 4 jours à Singapour auront passé à la vitesse de l’éclair. Nous avons beaucoup aimé cette ville même si ce n’est pas un endroit où nous aimerions habiter : il nous manquerait un peu de nature ici et j’ajouterais qu’on n’y retrouve pas beaucoup de petits endroits à ambiance chaleureuse comme nous les aimons. Nous étions confortablement logé dans une chambre chez l’habitant avec une bonne connexion internet, ce qui nous a permis de parler à nos proches pour échanger les vœux de la nouvelle année. Nous vous présentons dans les lignes qui suivent un récapitulatif de longueur inversement proportionnelle à la durée de notre séjour.

Qu’est-ce qu’on y mange?

Plein de bonnes choses!!! Comme mentionné dans la publication précédente, en tant que foodies (quelqu’un connaît un équivalent francophone pour ce terme?), nous ne pouvons passer à côté de ce thème. Faire la liste de tous les mets asiatiques qu’on trouve à Singapour relèverait de l’exploit. La cuisine offerte est le reflet de la diversité ethnique de cette cité-État. En effet, il est possible de goûter des spécialités provenant de diverses régions de la Chine, de la Malaisie, de l’Inde, de la Corée, de l’Indonesie, des Philippines, du Myanmar, du Vietnam, du Sri Lanka et j’en passe en plus de toute la nourriture occidentale. Durant ces quatre jours à Singapour, nous n’avons fait qu’entrevoir une parcelle de toute sa diversité culinaire. Nous nous sommes souvent restaurés dans ce qu’on appelle des hawker centres, endroits où sont désormais regroupés les marchands de street food. Voici donc une bribe de ce à quoi on peut goûter lors d’un séjour à Singapour, tout ce que nous avons essayé en fait. Ça fait beaucoup hein? Il va falloir reprendre la course à pieds!
Déjeuner dans un kopitiam
Popiah
Satay
Omelette aux huîtres
Déjeuner dans un kopitiam
Jus de coco
Bubble tea
Ice kachang
Laksa
White carrot cake
Black carrot cake
Hawker center
Rice & chicken
Popiah
Hawker center
  • Omelette aux huîtres : Des œufs et des huîtres. C’est simple nommé ainsi mais ils savent ajouter une mystérieuse sauce dans l’omelette et la rendre croustillante. On a beaucoup aimé.
  • Gâteau aux carottes : Drôle de nom pour un plat car il ne ressemble en rien à un gâteau et en plus, il ne contient même pas de carottes. Par contre, il contient des radis et un Singapourien d’origine Chinoise nous a dit qu’en cantonnais, les radis sont appelés carottes. Tout s’explique! On prend des morceaux de pâte faite de radis, farine de riz et eau. On fait frire le tout avec des œufs, des oignons, de l’ail, des piments et le résultat est savoureux. On peut choisir le gâteau blanc ou brun, ce dernier étant légèrement sucré. C’est celui que nous avons préféré.
  • Popiah : Rouleau de printemps typique de Singapour. Plusieurs variantes de ce rouleau existent mais ceux que nous avons goûtés étaient faits de navet haché et cuit dans un bouillon, fèves germées, œufs, crevettes séchées, sauce salée et sucrée, piments, le tout enroulé dans une une crêpe extrêmement fine.
  • Brochettes satay : Poulet, bœuf, porc, mouton ou crevettes marinés et cuits au barbecue et servis avec une sauce aux arachides.
  • Laksa : Nouilles, œuf cuit dur, crevettes et tofu frit baignant dans une soupe de lait de coco épicée.
  • Hainanese Chicken Rice : Plat national des Singapouriens, ce plat est composé de lamelles de poulet cuit à la vapeur servi avec un riz et une petite sauce savoureuse.
  • Ice kachang : Volcan de glace râpée flottant sur un lit de fèves, jello et jelly beans, le tout recouvert d’un sirop (chocolat ou fraise par exemple). Simon a adoré, Sandra pas trop.
  • Soupe aux haricots rouges : Soupe chaude aux haricots rouges servie en dessert. Pas très bon.
  • Char kway teow : Grosses nouilles plates et crevettes (ou autre viande ou fruits de mer) merveilleusement assaisonnées.
  • Divers jus frais : Jus de canne à sucre, lime, litchi, noix de coco, etc.
  • Nasi goreng : Riz frit comportant des légumes, un œuf, des petits morceaux de poisson séché et piments servi avec une sauce ressemblant à du ketchup.
  • Plat de canard (nous ignorons le nom) : Morceaux de canard laqué et sa sauce légèrement sucrée sur un lit de riz.
  • Plat coréen (nous ignorons le nom) : Boeuf et poulet émincés sur un lit d’oignons accompagnés de riz et de chou piquant et miniatures poissons séchés.
  • Sandwich à la crème glacée : Son nom dit tout!
  • Kaya : Confiture faite à base de noix de coco.
  • Déjeuner dans un kopitiam (kopi = café, tiam = shop) : Déjeuner par excellence en ville, ce sont des toasts au kaya servies avec des œufs à peine bouillis auxquels on ajoute du poivre et de la sauce soja et un kopi chaud ou froid, au choix!
  • Bubble tea : Thé froid aromatisé et sucré avec des petites boules de tapioca au fond. Ça prend une grosse paille pour aspirer les boulettes!

Coût de la vie

1,00 $ (dollar canadien) = Environ 1,19 SGD (dollars singapouriens)
  • Trio Mc Do : 6,40 SGD.
  • Essence (au litre) : 2,20 SGD.
  • Chambre chez l’habitant : 75 $ CAD par nuit ce qui est une vraie aubaine pour passer le nouvel an à Singapour.
  • Repas simple dans un hawker center : 4 SGD.
  • Jus de fruits : 1,50 à 2,00 SDG.
  • Bière 330 ml à l’épicerie : 4,00 SDG.
  • Crème glacée Magnum : 4,20 SDG.
  • Yogourt (1 kg) : 6,75 SDG.
  • 500 ml de crème glacée Ben & Jerry’s : 14,35 SGD.
  • Bouteille de vin Kim Crawford : 43,95 SGD (environ 20 $ au Québec).

Les bonnes adresses

  • Maxwell Hawker Center.
  • Newton Food Center.
  • Sim Lim Center pour achat d’électronique.
  • Ya Kun Kaya Toast pour un déjeuner singapourien.
  • Killiney Kopitiam, le coffee shop original, pour un déjeuner singapourien.

3 reflexions sur “Singapour : Conclusion

  1. Anonyme

    Très intéressant! Les plats semblent succulents pour la plupart.
    Les gens m'ont paru accueillants même s'il s'agit d'une grande ville.
    Sur la dernière photo, les gens photographiés avec Simon, avez-vous eu le temps de les connaître un peu?
    Dani.
    xxx

  2. Julie Tourville

    Court séjour mais j'imagine très représentatif de la vitesse à laquelle la vie se vit dans une grande ville occidentale!!! 🙂

  3. Christian O.

    Appétissant résumé comme toujours.
    – L'affichage des menus est incroyablement chargé et "noisy".
    – L'alcool serait-il plus taxé qu'ici? Difficile à croire!
    – Les prix à la consommation sont plus similaires à ce que nous connaissons.
    – Sandra fait des malheurs même là-bas! 🙂

    Merci.
    Embarquement immédiat pour l'hémisphère sud!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *