SanSim en vacances

Sri Lanka : Conclusion

15 jours au Sri Lanka, un pays que nous avons bien aimé pour les différents activités possibles, ses jolies plages et l’accueil des gens. Il suggère d’intéressants contrastes sans être un dépaysement total. Somme toute, c’est un pays que nous conseillerions à quiconque souhaiterait visiter l’Asie pour une première fois tellement il est simple d’y voyager sans trop se casser la tête.

Qu’est-ce qu’on y mange?

Il est possible de manger dans ce qu’on appelle un hotel qui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’offre aucun service d’hébergement. C’est généralement un très petit restaurant offrant des repas de base.
  • Kottu : On prend un roti (pain plat et rond), on y ajoute un œuf, des légumes, parfois de la viande (au choix), des épices, on met le tout sur une plaque, on prend deux énormes couteaux, on hache le tout finement à deux mains et avec beaucoup de tintamarre, on obtient un kottu!
  • Riz & curry : Riz venant avec un assortiment de petits plats (aubergines, lentilles, haricots, etc.), le tout, bien piquant. Le goût est une surprise d’un endroit à l’autre. Nous en avons goûtés qui n’étaient pas très bons et d’autres succulents.
  • Soujar piwtu : Riz traditionnel brun.
  • Lamprais : Riz, légumes et viande (généralement du poulet) cuits et servis dans une feuille de bananier.
  • Vegetable roti : Roti formant une pochette triangulaire renfermant un mélange de légumes très epicé.
  • Dhal vadai : Beignet frit fait de pois.
  • Ulundu vadai : Beignet troué frit fait à base de lentilles noires.
  • Sève de kitul (treacle) : Il s’agit d’un produit sucrant végétal, naturel et légèrement caramélisé. Le kitul est un type de palmier duquel on récolte la sève de la fleur en coupant un morceau de sa tige. Le procédé d’obtention et de concentration de la sève est similaire au procédé utilisé pour produire le sirop d’érable (la sève est bouillie à haute température jusqu’à l’obtention d’une couleur brune et la densité désirée). On en fait aussi du sucre brute appelé jaggery. Délicieux pour mélanger à du yogourt, crème glacée, etc.
  • Kalu Dodol : Pouding ferme et brun fait de lait de coco.
  • EGB (Elephant Ginger Beer) : Ce n’est pas une bière comme son nom l’indique mais une boisson pétillante sucrée au gingembre. Pas mal.
  • Arrrack : Boisson alcoolisée et distillée à base de sève de fleurs de cocotiers. Se boit pur ou encore avec du EGB.
  • Ada cake : Gâteau blanc.

Coût de la vie

1,00 $ (dollar canadien) = Environ 123 Rs (roupies srilankaises)
À noter qu’il existe des billets de 1000 Rs ayant le portait de l’actuel président du pays. Imaginez Stephen Harper sur nos billets de 10 $…
  • Trio Mc Do : Comme n’avons pas visité la capitale, nous n’avons pas vu de Mc Do. Pas contre, chez KFC (Poulet frit Kentucky), un trio coûte 550 Rs.
  • Eau (1500 ml) : 70 Rs.
  • Boisson gazeuse : 50 Rs.
  • Essence (au litre) : 156 Rs.
  • Repas simple avec breuvage dans un boui-boui : 100 Rs.
  • Repas simple avec breuvage dans un resto plus touristique : 400 Rs.
  • Veg. roti : 30 Rs.
  • Buriyani : 350 Rs.
  • 5 bananes : 20 Rs.
  • 5 pommes : 100 Rs.
  • 6 mangues : 150 Rs.
  • Chambre double avec salle de bain privée : Entre 1500 Rs et 3000 Rs.
  • Bière au resto (650 ml) : 375 Rs.
  • Bière en magasin (650 ml) : 150 Rs.
  • Yogourt (80 g) : 55 Rs.
  • Special K (400g) : 420 Rs.
  • Lait (1 L) : 180 Rs.
  • Lassi : Entre 60 Rs et 200 Rs.
  • Vache-qui-rit (8 morceaux) : 330 Rs.
  • Temple d’or à Dambulla : 1500 Rs.
  • Dambetenne Tea Factory : 250 Rs.
  • Sigiriya : 1900 Rs (50 Rs pour un Srilankais).
  • Jardin botanique de Peradeniya : 1100 Rs.
  • Temple de la dent sacrée : 1000 Rs.
  • Spectacle de danses à Kandy : 500 Rs.
  • Yala Safari de Traveller’s home (6 personnes, 5h à 14h) : 5125 Rs.
  • Uda Walawe de Pavana Resort (4 personnes, de 5h à 9h30) : 3700 Rs.
  • Lipton’s Seat : 50 Rs à donner de la main droite.
  • Autobus
    • Negombo-Kandy (4:00) : 145 Rs.
    • Kandy-Dambulla (2:00) : 101 Rs.
    • Tissa-Tangalle (1:30) : 40 Rs.
    • Tangalle-Embilipitiya (1:30) : 79 Rs.
    • Embilipetiya-Colombo (4:30) : 208 Rs.
    • Colombo-Negombo (1:00) : 57 Rs.
    • Negombo-Aéroport (0:30) : 15 Rs.
  • Train (3e / 2e classe)
    • Kandy-Hatton (2:15) : n/a / 110 Rs.
    • Hatton-Haputale (2:30) : 70 / 130 Rs.
    • Haputale-Ella (1:00) : 50 / 100 Rs.
  • Lessive 300 Rs / kg
  • Bâton de cricket : 825 Rs. Les Srilankais sont fous de ce sport dont nous avons toujours du mal à saisir les règles du jeu. Attention aux commerces qui tentent de nous vendre des balles de tennis contenues dans des boîtes à l’effigie de Roger Federer en nous disant que c’est parce qu’il est un beau bonhomme et non que ça contient… des balles de tennis!
  • Loteries : 20 Rs pour la majorité des billets. Il est possible d’en acheter à peu près partout. Nous avons acheté un billet d’un vendeur à moto. Nous n’avons qu’à choisir notre billet nous-mêmes parmi le présentoir. Encore une fois, autre billet perdant pour nous.

Les plus

  • Les gens sont très accueillants. Par exemple, Sandra était assise dans l’autobus pendant que Simon était debout à plusieurs sièges d’elle. Lorsqu’une place s’est libérée ses côtes, on a tout de suite offert la place à Simon qui a refusé l’offre en dodelinant de la tête.
  • Transports publics extrêmement efficaces et plus que bon marché.
  • Diversité des activités : montagnes, plages, safaris, visites de sites historiques, etc.

Les moins

  • La nourriture srilankaise n’est pas très diversifiée.
  • Après des semaines sans pluie, nous avons eu quelques jours pluvieux.
  • À Yala, nous aurions bien souhaité voir un léopard de près bien qu’on peut tout de même se considérer chanceux d’en avoir vu un de très loin.
  • Le coût prohibitif de certains sites qui nous oblige à faire des choix. On exige parfois de 20$ à 30 $ par personne par site (oui, oui, des dollars américains). À titre d’information, en Asie, il est commun de voir un tarif pour les locaux et un autre pour les touristes étrangers. Nous payons généralement 10 à 20 fois plus et c’est tout à fait compréhensible. Au Sri Lanka, on atteint de nouveaux sommets en payant jusqu’à 40 fois plus. Pour des touristes ayant acheté un forfait, ces prix démesurés ne sont pas visibles mais pour des touristes indépendants comme nous, cela fait une énorme différence sur notre budget.
  • Les tuk-tuk racoleurs un peu trop abondants et redondants. Nous nous sommes faits plaisir de les saluer une dernière fois en marchant vers l’aéropor à coup de « we love you tuk-tuk ».

Les bonnes adresses

Hébergements

  • Kandy : Suisse view residence, super vue, wifi payant.
  • Sigiriya : Nilmini Guest House.
  • Dalhousie : White House.
  • Haputale : Sri Lak View Inn.
  • Ella : Eeshani Guest Inn, vieux couple sympathique, ne cherchez pas ailleurs!
  • Tangalle : Sandy’s, super offre incluant déjeuner et souper gastronomiques, ambiance super pour relaxer en bordure de plage.
  • Tissamaharama : Traveller’s home.

Restaurants

  • Sigiriya : Abimas Shop & Restaurant, super jus de fruits (avocat).
  • Ella : Fish and Chips restaurant, excellent Rice & curry.
  • Ella : Curd Shop, super yogourt aux fruits.
  • Ella : Kottu Roti Restaurant, meilleur kottu du voyage.
  • Tissamaharama : Tapronana restaurant, excellent Rice & curry à prix doux.
  • Tangalle : Sandy’s, buffet exceptionnel.
  • Negombo : Veg kottu près de la tour de l’horloge de Negombo, pas cher.

3 reflexions sur “Sri Lanka : Conclusion

  1. Julie Tourville

    Effectivement, les activités variés qu'on peut faire dans ce pays me donne le goût d'y être…
    Bonne poursuite! xxx

  2. Christian O.

    Wow. Un autre super résumé. Merci.
    Et hop, nous sommes prêts pour la prochaine destination.
    Embarquement immédiat!

  3. Anonyme

    Vraiment peu chers, les transports par autobus ou par train.
    Simon ne se laisse pas pousser les cheveux comme la dernière fois!
    Toujours intéressant les résumés des pays!
    Dani.
    xxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *