SanSim en vacances

Tournée des vignobles du Marlborough

Amateurs de vin que nous sommes, nous ne pouvions éviter la région de Marlborough, dont la capitale est Blenheim. Ces vallées situées au nord-est de l’Ile du Sud néo-zélandaise, génèrent le trois quart de toute la production vinicole du pays. Plus de 140 vignerons cultivent le précieux raisin sur une superficie équivalant à 28 000 terrains de rugby! On y embouteille le réputé sauvignon blanc mais aussi le pinot noir, le chardonnay, le riesling, le gewürztraminer et le pinot gris.

Ayant reçu deux bouteilles de sauvignon blanc du vigneron Peter Yealands lors de notre victoire au 5 km de Kaikoura, une visite dans la vallée de l’Awatere s’imposait. Sans le savoir initialement, Peter Yealands est le plus grand producteur privé de tout l’Australasie (12 millions de litres par année). Comme c’est rarement le cas, nous avons adoré chacun des vins qu’on nous a présentés et plus particulièrement un pinot noir et un vin fortifié. Ce qui est très impressionnant dans le domaine de Peter Yealands, ce sont ces ceps manucurés à la perfection dans des collines s’étendant à perte de vue.
Nous aurions voulu visiter le producteur du sauvignon blanc Kim Crawford, un vin que nous avait fait découvrir Christian O. et Nathalie F. lors d’un buffet maison de sushis de Chez M. Tri. Nous nous sommes rendus à une adresse trouvée sur internet pour constater que nous étions dans ce qui semble être une boutique d’un conglomérat. Ce vin de masse n’a rien d’artisanal. On mélange le sauvignon blanc de dizaines de cultivateurs de vignes pour y appliquer une recette qui en résulte un goût identique d’une année à l’autre. Voilà qui enlève un peu de magie à ce qu’on nous vend à la SAQ!
Pour terminer la journée en beauté, nous nous sommes retrouvés chez un sympathique petit vignoble spécialisé en pinot gris, Gibson Bridge. Mené par un couple énergique et plein d’humour, cet établissement est un nain entouré de géants. On nous a accueilli chaleureusement en nous présentant chacun des vins comme de petits bijoux. Encore là, nous avons été conquis par chaque gorgée. Coup de cœur!

4 reflexions sur “Tournée des vignobles du Marlborough

  1. Christian O.

    Oui, Monsieur Tri, il faudrait y retourner!
    Magnifique ces ceps manucurés à la perfection (j'aime comment c'est dit).
    Et ce Sauvignoir, c'est comment? La couleur est intrigante.
    J'aurais bien voulu être là et déguster tout ce nectar avec vous.
    À la bonne vôtre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *