SanSim en vacances

Des tunnels de Cu Chi aux plages de Nha Trang

Tunnels de Cu Chi

À Cu Chi se trouve un réseau de tunnels atteignant 250 km devenu célèbre pour avoir permis aux Vietnamiens communistes, les Vietcongs de contrôler une grande zone rurale pendant la guerre américano-vietnamienne. On y accédait par des ouvertures extrêmement petites afin que les Américains ne puissent s’y introduire. À l’intérieur, on y cuisinait une seule fois par jour et ce très tôt le matin pour éviter que la fumée s’échappant par les minuscules trous d’aération n’attire l’attention de l’ennemi. Les tunnels servaient aussi d’hôpital, d’entrepôts pour les armes, de centre de contrôle, de caches, de réserves de nourriture, etc. Leur surface était parsemée de pièges tous les plus astucieux les uns que les autres. Bref, il y avait tout un monde à l’intérieur et il va sans dire qu’il ne fallait pas être claustrophobe…

Parc National de Cat Tien

Peu de choses à raconter sur ce parc en soi car nous y avons fait une courte balade seulement et on a ensuite décidé de se reposer et de profiter de l’environnement calme et relaxant du lieu où nous logions, en bordure du Lac Langa.

Dalat

Nous avons opté pour un tour organisé pour explorer les environs de Dalat, le « Petit Paris » du Vietnam, capitale des fleurs située à 1500 mètres d’altitude. Il y a même une mini Tour Eiffel en ville! Programme de la journée :

  • Plantation de rosiers : Il y en a des centaines dans les environs de Dalat. Ici, on peut se procurer deux douzaines de roses pour la modique somme de 1$.
  • Dégustation de grillons : Oui oui! On a goûté à des grillons frits. Avec l’alcool de riz, ça passait bien!
  • Plantation de café de civette : Cette plantation a la particularité de produire des grains de café récoltés dans les excréments de la civette asiatique, celle-ci arrivant à digérer la pulpe seulement des grains avalés. A la fin de la visite, on a eu droit à un petit kopi luak, ce café qui est vendu entre 100 et 600 $US la livre. Son goût se caractérise par une absence d’amertume mais j’ai trouvé le mien très amer… sans doute en raison de ce que j’ai lu sur internet après ma visite : « Le prix toujours plus élevé du café a conduit des producteurs à capturer les civettes sauvages dans la nature et les garder dans des cages surpeuplées et exiguës ».
  • Hang Nga Crazy House : Cette maison à l’allure complètement déjantée a été imaginée par une Vietnamienne désireuse de ramener les gens à la nature. Elle est composée de pièces reliées par des points étroits pour donner l’impression de marcher au-dessus d’une grande forêt, des couleurs vives, des cascades imitant des coulées de lave, etc.
  • Gare de Dalat : Cette gare de style art-déco a été conçue par des architectes français en 1932. Elle a été reconnue comme monument historique national et elle est le symbole de l’Indochine française.

Nha Trang

Nous pensions se la couler douce sur la plage de Nha Trang mais les gouttes de pluie en ont décidé autrement. Nous avons donc marché dans les rues de cette station balnéaire remplie de Russes, où là deuxième langue sur les menus est le russe et où le borsch est offert.

4 reflexions sur “Des tunnels de Cu Chi aux plages de Nha Trang

  1. Pingback: DMZ : Les tunnels de Vĩnh Moc – SanSim en vacances

  2. Lédine

    Je ne connaissais pas l’existence de ces tunnels. Vos découvertes améliorent ma culture.
    Je ne boirai plus mon café de la même façon. J’ai remarqué que Simon ne trempait que le bout de ses lèvres.
    Les insectes, pleins de protéines, allez,ne vous privez pas! Crac crac!
    Saluez vous amis.😘

  3. Christian O.

    La Crazy House, on dirait qu’elle se prend pour la Gaudi du Vietnam 😉
    Le café, est-ce possible qu’ils vous refilent du second ordre en cachette, bons touristes que vous êtes, pour garder le kopi luak à la vente au plus offrant? Je ne suis pas vraiment sérieux – mais quand même, ça me passe par la tête.
    Pour les grillons, je m’attendait à un peu plus de raffinement, autre chose qu’un tas. Hilarant, on dirait vraiment du ketchup 😉

    Vous semblez « on a roll ». Amusez-vous bien.
    À bientôt.

    1. Sandra Auteur de l'article

      Par rapport à la Crazy House, j’ai eu la même réflexion et voici ce que j’ai lu ensuite dans un guide de voyage : « Think of Gaudi and Tolkien dropping acid together »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *