SanSim en vacances

Varanasi-Kolkata : ouf et re-ouf!

Ayant presqu’achevé notre séjour dans le nord de l’Inde, nous voilà fin prêts pour une petite incursion de trois semaines au Myanmar. Pour ce faire, voici le plan prévu pour rejoindre Rangoon :
  • 7 novembre 17:05 : Train de nuit Varanasi-Kolkata en Inde, arrivée prévue à 4:00 du matin.
  • 8 novembre 6:00 (lever du jour) : Transfert de la gare vers l’aéroport de Kolkata (vols directs de Kolkata seulement).
  • 8 novembre 10:45 : Vol Kolkata-Rangoon à bord d’Air India.

Vers 15:00, nous montons dans un tuk-tuk pour nous rendre à la gare par laquelle nous étions arrivés à Varanasi. Nous sommes donc largement en avance. Vers 16:20, on trouve étrange que notre train ne soit toujours pas affiché sur les panneaux. Simon s’informe à un policier de la gare pour finalement réaliser que nous ne sommes pas à la bonne gare. Le train Varanasi-Kolkata, que nous attendions patiemment jusque là, s’arrêtera dans une gare se trouvant à une quarantaine de minutes de celle où nous nous trouvons, soit l’heure à laquelle on doit prendre le train!!!!!!!! En moins de deux, le policier fait appel à un chauffeur de tuk-tuk et lui explique rapidement la situation et nous voilà partis pour une folle course en souhaitant que notre train ait du retard, ce qui n’est pas chose rare en Inde. On se serait crus dans le film Taxi. À grands coups de klaxon, notre chauffeur téméraire se faufile à toute allure entre les autres tuk-tuk, les rickshaw, les camions, les habituelles vaches, etc. On se retrouve à plusieurs reprises au milieu de bouchons. À l’occasion, un agent de la circulation, voyant que nous sommes pressés, nous sort d’impasse en nous faisant passer devant tout ce trafic. Un énorme bol de poussière plus tard, nous arrivons finalement avec environ 10 minutes de retard. Nous courons littéralement jusqu’au quai numéro 2 pour se rendre compte que notre train a une heure de retard. Ouf!
On s’offre quelques minutes de répit dans la salle d’attente en regardant occasionnellement le tableau indicateur sur le quai numéro 2. Après un certain temps, Sandra constate que notre train n’apparaît plus sur la liste des trains du quai numéro 2. Pendant qu’elle surveille les bagages, Simon part s’enquérir de la situation. Et bien devinez quoi? Notre train était déjà en gare mais il y a eu un changement de quai à la dernière minute! On repart à la course et… on arrive juste à temps! Re-ouf!
La suite du parcours s’est déroulée tel que prévu, heureusement! 😉

4 reflexions sur “Varanasi-Kolkata : ouf et re-ouf!

  1. Roch Gosselin

    Super de vous savoir voyageur et de vous lire ce matin .. Je commence par l anecdocte .. J aime bien la sacree vache sacree a la fausse gare ha ha ha ha …. Je compte aller vers l inde, l indonesie, le cambodge et le Japon des mi janvier … Le monde est petit qui sait 😉 … Roch N Roll

  2. Christian O.

    C'est bien tout ce texte mais…quel était votre temps de passage?
    Et vos BIB? J'essayais de vous suivre en ligne.

    Hilarant votre aventure. Bien content que tout ce soit bien terminé.

  3. Anonyme

    Une vraie course folle digne d'un film en effet! Les bouchons de circulation semblent assez intenses selon la photo. Vous allez en avoir des anecdotes à raconter!
    Votre récit est toujours aussi palpitant,
    Dani.
    xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *